Après un BTS d'Art-Graphique en allemagne et 15 ans d'expérience dans la publicité, Gundula se tourne en arrivant en france en 2001 vers la céramique et se forme avec Igor Marchal, connue des journées de la céramique à Lavardens, dans le tournage et le raku.

A Bassoues en 2008, elle trouve ce qu'elle a rêvé depuis son début:
un vaste atelier à mi-hauteur avec salle d'exposition pour peintures et un petit local qui donne sur la rue principale.

C'est ici, qu'elle fabrique ses pièces utilitaires en grès, colorés avec la terre sigillée, cuites en mono-cuisson
à 1130° en four électrique pour pouvoir faire la manipulation de la surface de ses pièces. Son rapport intense à la nature terre qu'elle laisse toujours apparaître et sa passion pour la poésie et la mystique des signes lui ont apporté le nom: potérie poétique
(le point spécial gers 08/11)